Dans l’équation du cancer, le coaching a été ma solution !

Quelle plus grande inconnue que l’annonce d’un diagnostic de cancer… ?


Avec le recul et en regardant le chemin parcouru, je sais aujourd’hui que dans l’équation

( CANCER + X ) = RESILIENCE

l’inconnue (X) qui permet de trouver en soi-même comme dans son entourage les appuis et compétences nécessaires, c’est le coaching !


Je partage dans ce court article ma vision de ce que le coaching m’a apporté dans mon parcours de résilience et ce qu’est aujourd’hui ma pratique de coach accoucheuse de résilience ! 😊


Ma découverte du Coaching :


Ma formation initiale est juridique. J’ai fait des études de Droit parce que l’équité et la justice sont des valeurs qui me portent depuis toujours ; J’ai exercé dans le social pendant plusieurs années et en arrivant à Lyon, j’ai réalisé un rêve qui était de contribuer à une cause humanitaire : ainsi j’ai intégré pendant 12 ans la plus emblématique et charismatique des ONG lyonnaises : Handicap International.


C’est la maladie qui a suscité en moi l’envie d’accompagner les autres par le coaching et le développement personnel ( j’ai co-signé avec C.ALVAREZ l’ouvrage de développement personnel LIBEREZ VOTRE FUTUR paru en janvier 2020 aux éditions SOLFIA )


Ce cheminement est né du désir de continuer à travailler dans un domaine où la relation humaine est fondamentale, mais en ayant une proximité , une intimité plus grande que dans mes fonctions au sein d’Handicap International où mon rôle n’était pas directement en prise avec les personnes bénéficiaires.


Et puis, comme beaucoup de personnes touchées par un traumatisme, la position de survivante m’appelait à donner du sens à cette expérience si particulière.

Avoir un coach pour m’accompagner dans cette période m’aurait assurément fait gagner du temps dans l’identification de mes besoins et la construction de mon projet professionnel 😊 !


Par ailleurs, l’accompagnement des proches m’est apparu également comme une nécessité.

Dans mon entourage, enfants ( je suis maman de quatre enfants), conjoint et proches parents n’ont pas saisi la proposition d’un soutien psychologique classique. Le psychologue du service d’oncologie était je crois trop « assimilé » à l’équipe médicale… »une blouse blanche de plus » dans cette période où tout tourne autour des soins eux-mêmes symboles de peur et de contraintes.


Ma définition du coaching



Quand je débute une relation de coaching, j’explique que

- Coacher une personne, c’est l’amener à découvrir son potentiel pour le conduire vers l’autonomie. (C’est ouvrir en lui un espace du possible en clarifiant avec lui ses objectifs personnels et/ou professionnels).

- Le coaching est une relation suivie, dans une période définie, qui permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables.


Le travail en coaching est orienté solutions et répond à la question « comment » (comment faire pour avancer, avec quels outils, quels appuis, quelles compétences ? etc.), contrairement à une thérapie qui est essentiellement tournée vers le passé et la résolution du pourquoi(d’où vient le blocage ?).


Le coaching , par une écoute, une présence et un questionnement ,ouvre la conscience. Tourné vers l’avenir et la résolution du « comment », il conduit à des résultats concrets et mesurables , en responsabilité (le pourquoi explore ce sur quoi nous n’avons plus de prise alors que le comment nous appartient et est sous notre contrôle !) et passe par la planification des objectifs, des actions à entreprendre.

Le coach est présent pour s’assurer de la gestion des progrès et de la prise de responsabilité du coaché


Je suis une « accoucheuse de résilience » !



Je pratique la maïeutique* : je suis une accoucheuse d’idées, de projets et de valeurs.

Mon coaching est génératif ce qui signifie qu’il provoque la mise en mouvement, la mise en action.

Comme la sage-femme ou l’obstétricien est en partenariat avec la femme qui va donner la vie, je suis aux cotés de mon client qui est seul expert de sa problématique.

Les qualités qui entrent alors en jeu pour faciliter ce travail sont celles de bienveillance et d’empathie .


C’est cette présence attentive et stimulante qui permet au coaché de faire un pas de coté pour envisager une situation dont il pensait avoir fait le tour . Il peut alors mobiliser d’autres compétences et se mettre en action ; en pensant différemment, il va agir différemment tout en préservant ses valeurs essentielles.

Il s’agit en effet, dans une phase de bouleversement telle que le cancer, aussi bien pour la personne qui se bat que pour ses proches, de se réinventer en restant fidèle à soi-même et célébrant la vie telle quelle est à ce moment-là.


Je ne raconte pas d’histoire magique et ne minimise pas l’énormité du défi:


Personne n’est préparé à affronter l’épreuve du cancer !

Mais chacun est libre de choisir comment et avec quelles ressources y faire face.


Chaque coach est différent. On dit parfois que l’outil principal du coach, c’est lui-même et partager mon expérience de vie, ma vision de la résilience , avec les outils efficaces du coaching est aujourd’hui pour moi un véritable accomplissement qui donne du sens à mon histoire.


Voici deux sources d’inspiration qui m’ont accompagnées pendant mon parcours de la maladie et qui résument l’état d’esprit dans lequel je pratique le coaching :


· Le poème Invictus de WE Henley qui commence ainsi « Je suis le capitaine de mon âme» (parce que je crois profondément que nous sommes chacun en pleine conscience et en pleine responsabilité de nos choix comme de la façon dont nous décidons de vivre les épreuves )

· La citation de Marceline Loridan Ivens « Faire de la brisure et de mon histoire non pas un effondrement mais le plus majestueux des édifices » qui renvoit à la résilience et la philosophie japonaise du Kintsugi**. Cette parole est devenue mon mantra et une école de vie pour l’après cancer.


*La Maïeutique : Partie de l’obstétrique qui concerne la pratique de l’accouchement, assurée essentiellement par les sages-femmes, et par analogie, dans la philosophie socratique, c’est l’art de conduire l’interlocuteur à découvrir et à formuler les vérités qu’il a en lui.

**Le Kintsugi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Kintsugi




Pour suivre et contacter Agnès c,'est juste ici 👇:

o Page pro de coaching : https://www.facebook.com/AP2Coach-102708041869915

o Profil LinkedIn : www.linkedin.com/in/agnèsPIERRECoach/

o Email : apierre1234@aol.com






blog Kollaboratif Dégom'crab


212 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout